Retour au début

La taille n'est pas toujours la solution la plus adaptée à vos arbres.

 

  • Tailler un arbre l'affaiblit. Si l'on réduit la couronne d'un arbre d'une quarantaine d'années, les branches qui repousseront au niveau des coupes sont + ou - "des arbres d'un an". Pour que ces branches retrouvent un port harmonieux il faudra au moins 20 ans.

 

 

 

  • Les grands arbres ne sont pas dangereux, plus ils poussent plus ils renforcent leurs racines et l'ancrage de leurs branches. Il suffit d'observer autour de nous, après un coup de vent violent combien d'arbres ou de branches sont tombées ? Par rapport aux milliers d'arbres qui nous entourent la proportion est vraiment minime. Il faut garder à l'esprit que le risque zéro n'existe pas, mais ce n'est pas une raison pour réduire de moitié tous les arbres soit disant "dangereux".

 

Les cas particuliers :

  • Les arbres fruitiers sont taillés pour une raison de commodité et de production, dans ce cas on ne tient pas compte de l'aspect naturel de l'arbre.
  • Les vieux arbres remarquables qui présentent des risques mécaniques importants et autour desquels on ne peut mettre un périmètre de sécurité, doivent subir une réduction raisonnée de leurs couronnes.

Avant de prendre une décision radicale, contactez-nous pour que l'on trouve la solution la plus adaptée à vos arbres.

                                           Arbre creuxArbre en milieu urbain

 

 

Plantez des arbres à la taille de son environnement :

Les platanes sont très grands (+ de 40m adulte), c'est pour cette raison qu'ils sont taillés régulièrement et que beaucoup sont complètement creux. Les tailles à répétition ont laissé entrer les champignons et autres agents pathogènes.

 

 

 

 

Tailler un arbre n'est pas sain à son épanouissement :

A l'état naturel, l'arbre se développe harmonieusement et n'a pas besoin d'être élagué, permettant ainsi le bien-être de nos « poumons verts ».

 

 

Langues parlées

  • Anglais